20 août 2016

La nouvelle nature des cartes

Maps are a graphic language to be decoded. They are construction of reality, images laden with intentions and consequences that can be studied in the societies of their time. Like books, they are also the products of both individual minds and the wider cultural values in particular societies.

Les Presses de l’Université Johns Hopkins publient en 2001 sept essais du célèbre historien de la cartographie John Brian Harley (1932-1991), avec une préface de Paul Laxton et une introduction de J. H. Andrews. Ces essais illustrent la philosophie cartographique de Harley, un des principaux initiateurs de la réinterprétation de la nature des cartes depuis les années 1980.

À titre d’exemple, dans son essai Power and Legitimation in the English Geographical Atlases of the Eighteenth Century (1997), John Brian Harley reproduit et interprète ce cartouche de titre d’une carte de la Virginie et du Maryland dressée en 1754 par Thomas Jefferys:



Avec sa nouvelle vision sociale de la cartographie, Harley souligne comment le contenu de ce cartouche illustre les relations entre les classes de l’Amérique britannique au milieu du 18e siècle.

À notre tour, commentons cette illustration.

La scène d’un quai démontre les relations inégales entre les classes sociales:
1° (dédicace sous la scène) une carte dédiée au détenteur du pourvoir colonial en Angleterre, le comte d’Halifax, cette évocation attribuant un caractère d’autorité au document
2° le propriétaire terrien est confortablement assis au cœur de la scène, démontant son pouvoir au-dessus des autres classes sociales
3° des blancs chargés du transport du tabac discutant avec le propriétaire terrien
4° des ouvriers noirs manipulant la marchandise sur le quai
5° un serviteur noir servant un verre à son maître
6° les autochtones, dont le territoire a été spolié par les Anglais, ainsi que les femmes, sont absents dans cette illustration.

Loin de refléter uniquement la géographie du territoire, cette carte projette une vision de domination et de contrôle d’une classe dominante blanche (propriétaire terrien, commerçant et officiers de marine) au-dessus d’une classe dominée noire (esclaves). Toute personne (blanche) qui regarde cette carte est incitée à reconnaître implicitement le bien-fondé de cette image de la société coloniale. Cette carte n’est donc pas objective, au sens où on l’entend traditionnellement en parlant de ce type de document. Au contraire, elle est partiale en faveur d’une seule classe sociale, celle de l’élite.

Voici la liste des sept essais de John Brian Harley illustrant les diverses facettes de la nouvelle nature des cartes qui donne lieu à une histoire sociale de la cartographie:
1 - Text and Contexts in the Interpretation of Early Maps (1990)
2 - Maps, Knowledge, and Power (1988)
3 - Silence and Secrecy (1988)
4 - Power and Legitimation in the English Geographical Atlases of the Eighteenth Century (1997)
5 - Deconstructing the Map (1989)
6 - New England Cartography and the Native Americans (1994)
7 - Can There Be a Cartographic Ethics? (1991)

La longue introduction (32 pages) de J. H. Andrews porte sur une critique des essais et de la philosophie de John Brian Harley.

Le livre est complété par les notes (70 pages), la liste des écrits de J. B. Harley (15 pages), les références bibliographiques (25 pages), l’index (8 pages), une page de notices sur J. B. Harley, Paul Laxton, J. H. Andrews et Matthew H. Edney.

Un livre de base pour les amateurs et les professionnels de la cartographie.

Référence

Harley, John Brian. - The New Nature of Maps. Essays in the History of Cartography. - Préface par paul Laxton. - Introduction par J. H. Andrews. - Baltimore et Londres: The Johns Hopkins University Press, 2002. - 334p. - ISBN 0-8018-7090-9. - [Citation: Text and Contexts in the Interpretation of Early Maps (1990), p. 36)]. - Bibliothèque de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM): GA 201 H37.2002.

Carte

1755 - Virginie et Maryland - A map of the most inhabited part of Virginia containing the whole province of Maryland with part of Pensilvania, New Jersey and North Carolina. / Thomas Jefferys (London) - Scale ca. 1:650,000. -[Cartouche reproduit à la page 140 et interprété aux pages 139-140]. - Source: Bibliothèque du Congrès.

Sur la Toile

The History of Cartography Project (J. B. Harley et D. Woodward)
Deconstructing the Map (J. B. Harley, 1992) - [Cliquer sur le bouton View entire text]
Le pouvoir des cartes. Brian Harley et la cartographie (A. Bailly et P. Gould / Compte-rendu proposé par Pascale Goutagny, La Cliothèque, 15 mars 2003)
Not on the map: cartographic omission from New England to Palestine (Petter Hellström, The Guardian,22 août 2016)